samedi 26 septembre 2020

Les biches en Orsiera le 26 septembre 2020

Quand je vous le dis qu’il faut venir avec Fx

Lire la suite...

mercredi 23 septembre 2020

Les cerfs d’Ambin le 23 septembre 2020

28EDA0BC-98D5-46C1-A980-778F028356F8.png, sept. 2020

Lire la suite...

lundi 21 septembre 2020

Les Quatre Dents Italie le 21 09 2020

Je suis un peu fainéant ces temps-ci alors c’est décidé j’y vais. Le temps est gris de chez gris, les sommets sont sous la pluie mais il fait doux. Je vais d’abord dans la forêt de Salbertrand, un ubac ruisselant des pluies récentes, ne vois rien, n’entend rien. alors je n’insiste pas et file aux Quatre Dents. Un adret nettement moins mouillé. Je ne vois rien non plus et parfois rien du tout avec ces nuages collés à la paroi. Je ne veux pas m’avouer vaincu, il faut quand même qu’une bête ou deux se montre. Je piaffe d’impatience et vers 2050m juste après le canal de Roméo j’aperçois un magnifique cerf pas loin du tout bien trop rapide pour le photographe engourdi. Heureusement une harde de chamois se montre nettement trop loin et me rassasie pleinement. Eux aussi semblent pressés, ont-ils déjà entendu le fusil du chasseur? Satisfait, je m’habille de la veste de pluie et descends rapidement. Bien sûr c’est un peu tard pour les pâtes mais pas pour le café. Fx

Lire la suite...

mardi 15 septembre 2020

La grande étape, Briançonnais Maurienne 15/09/2020

4E553AF9-88E3-441B-8828-E2763648A802.png, sept. 2020D76C50C4-060F-4AEC-B101-46F62B2C6C27.jpeg, sept. 2020CFBB1ED5-4D67-4A2E-A802-84093E714052.jpeg, sept. 202071797AB9-C1F7-40BA-9DC1-782AF9BEC244.jpeg, sept. 2020 Pour une grande étape c’en est une. Et quel temps, une journée de fin d’été comme on les aime. La montagne est encore animée. Beaucoup trop de commerçants sont déjà partis. J’ai quand même trouvé deux trois bistrots ouverts. Fx

vendredi 4 septembre 2020

Le Galibier 04/09/2020

087835C2-9C1B-4DF9-BB87-B37C25320E73.png, sept. 202012D69254-0B8A-4997-8233-BC88B25F2EF4.jpeg, sept. 2020

mercredi 2 septembre 2020

De Bonneval-sur-Arc à Val d’Isere et retour le 02/09/20

615288F9-3CBE-450C-AEB4-723ABFB9B593.jpeg, sept. 2020CCE01514-525D-442F-A02A-FAA2FBC7B40B.jpeg, sept. 20200D521A8A-B6B9-483A-BBD5-700B679D1DFB.jpeg, sept. 20209E9FB518-5431-4B76-A78B-1A65694B5671.jpeg, sept. 2020 Choisir le jour. Le 2 septembre, avec VeliXe j’ai choisi ce jour pour aller à Bonneval-sur-Arc. Un grand beau temps est annoncé et pourtant il faisait bien gris ce matin en arrivant dans ce village au pied du fameux col de l’Iseran, on aurait dit un temps triste. La vie était arrêtée à Bonneval-sur-Arc, rien d’ouvert, même le boulanger nous a demandé de revenir plus tard. Je ne savais pas encore. Puis le soleil s’est levé a pris de la force, nous a inondé de lumière. Une nouvelle vie est arrivée. Sur les sommets les nuages se sont effacés et ont été remplacés par la neige toute blanche de la veille. Bien sûr ma tête était ailleurs. Depuis quelques jours je n’avais plus de réponse au courrier qui m’avait été demandé. Le grincement de VeliXe, la difficulté du col et ce paysage merveilleux ont attiré toute mon attention. Au col d’Iseran une animation matinale et le café croissant tant attendu. Les sommets au loin sont un ravissement, le col un peu triste. Habillé de pied en cap, car il fait froid dans la descente, nous fonçons vers Val d’Isere. Les grands travaux ont repris, comme chaque année après les vacances d’été. Nous ouvrons l’œil. Au lac du Chevril demi-tour, flânons dans cette partie de la ville moderne et tout doucement, cette fois habillés en vrais coureurs, nous remontons le col d’Iseran dans le sens inverse. Pas pressés et rassurés par le soleil nous retrouvons le col cette fois animé par une foule de motos et voitures de collections. L’arrêt est indispensable, encore des photos. Souvenirs souvenirs. Le soleil éclaire les sommets différemment. Une cascade, puis une autre, une dernière pente raide et Bonneval-sur-Arc apparaît. Encore un tour à pied dans cette mignonne bourgade. Mais ce n’est pas fini il nous faut trouver du Beaufort. Pas n’importe lequel celui conseillé par mon ami JF.

mardi 1 septembre 2020

Montée Laurichard le 1er septembre 2020

1F93A9BA-320E-482B-B12B-C624674FD811.jpeg, sept. 2020211F3107-D426-47B3-BAC3-37B8D029A263.jpeg, sept. 20205780FF52-45A1-41F5-8BFC-271A471FEF21.jpeg, sept. 2020

lundi 31 août 2020

VTTE en Gapençais le 31 août 2020

00E00EA0-EA7C-4C9A-8B8F-CDE3C4CACC45.png, août 2020E4A6A435-009D-4E69-A742-7D978594878D.jpeg, août 202041A5E47C-DB87-4D1B-9429-FB313675467B.jpeg, août 2020 En Gapençais tout près de l’Ubaye nous avons choisi une balade en forêt. Après ces deux jours pluvieux la nature revit et nous aussi. Ici il fait frais mais en même temps doux au soleil, on se croirait au printemps. Alors je ne vous dis pas le plaisir de rouler seuls au monde dans cette forêt de feuillus. Trembles, bouleaux, alisiers, hêtres laissent peu de place aux pins sylvestres. Dans la vallée les noyers voisinent les pommiers et la vigne. De temps à autre on aperçoit le lac. Puis là-haut, surprise de taille c’est la montagne de Bure qui toise tous les autres sommets, quelle classe, un géant. Aujourd’hui c’est une promenade, une montée de 1100m, un circuit à côté du canal, le village de Rochebrune, le soleil et l’amitié. Fx

jeudi 27 août 2020

Les crêtes de l’Assiette Italie le 27 août 2020

A0F7BA57-2552-4F49-9C32-0D7D9C6ED4D8.png, août 2020A4239E3F-9AA2-45FB-88A7-099ECF0D11F8.jpeg, août 2020 36DE4237-A5F8-44F2-A29D-1396544B81C3.jpeg, août 2020 C’est toujours un plaisir de refaire cette magnifique sortie en VTTE. Certes c’est une sortie complète qui restera dans les mollets et aussi dans les yeux et la tête. Sans oublier le plat de pâtes à Balboutet. fx

mardi 25 août 2020

Le Pic Blanc du Galibier 2955m le 25 août 2020

Rando en famille et amisF604D06C-A1A2-4153-B565-FC7C8FE5E94D.jpeg, août 2020

Lire la suite...

samedi 22 août 2020

La Ferrata de La Croix de Toulouse Briançon le 22 août 2020

69DE9B1A-9156-4DFA-87DC-77695AC92E8E.jpeg, août 2020 Agréable ferrata en falaise mais aussi en forêt. Compter 4h avec l’approche et le retour. La montée ferrée est de 400m et l’approche de 200m de dénivelé par un joli sentier en forêt. Fx

Lire la suite...

vendredi 21 août 2020

Le Grand Peygu 2796m le 21 août 2020

056FFD28-0015-4505-928A-53B28BCF2CC8.png, août 2020

Lire la suite...

jeudi 20 août 2020

Le col de Sommeiller >3000m le 20 août 2020

C3D41FBC-29E6-4A45-9E66-C2F3529325F4.png, août 2020 Le col de Sommeiller en VTTE c’est le plus haut. Il faut monter sur un petit tertre pour dépasser les 3000m, celui qui est 30m plus haut avec les cairns est réservé aux plus courageux. On est jeudi jour où la montée est réservée aux vélos. Quelle bonne idée, les autres jours avec cette poussière et le nombre croissant de motos, quads et 4x4 gâchent le plaisir. La partie basse jusqu’au refuge est autorisée, quelle galère. C’est à Jaffereau au parking des réservoirs que je me gare. C’est la foule des grands jours, les familles, les chiens, à pied, à cheval, à vélo tout le monde s’est donné rendez-vous sur le sentier Decauville. Prudemment je rejoins la route, c’est tout juste carrossable mais autorisé à la circulation jusqu’au refuge Molinari plein à craquer. La montée sérieuse commence. J’en dépasse des vélos de toutes sortes en majorité à assistance électrique comme moi mais aussi des vrais avec des vélos de course. Plus haut, certains abandonnent en panne de batterie, d’autres poussent le vélo. Au col c’est féérique, un lac et de la neige qui annonce la présence d’un ancien glacier. Le temps est magnifique, le ciel bleu foncé comme le lac. Chacun s’installe, photographie, se restaure ou tout simplement déguste le lieu. Quelle journée. Fx

Lire la suite...

mardi 18 août 2020

La Tête du Rissace 2965m Ceillac le 18 août 2020

DADA3E4D-8E9F-4589-83FC-B4BFE20194DC.jpeg, août 2020

Lire la suite...

lundi 17 août 2020

Le Bric Ghinivert 3036m Italie le 17 août 2020

3024D8BC-DA24-4CC1-B909-AC19051F3F9F.png, août 2020 En balade dans la vallée de Troncea on aperçoit la fameuse navette qui semble nous attendre. Ni une ni deux nous voilà embarqués et débarqués au village de Troncéa, le chauffeur nous donne l’horaire de retour entre 15h et 15h30. On l’attend toujours et ferons les 6km à pied en chantant. Mais ce matin par une journée sans orage, selon les prévisions, et une température normale on s’élance vers le sommet. Le sentier est connu et balisé, proche du sommet encore plus ce qui est bien agréable par mauvais temps. Au col Beth petit arrêt remontant et aussi pour se remémorer le drame de l’avalanche si meurtrière. Le contournement du sommet demande un peu d’attention et une bonne condition physique. Sans avoir vu les bouquetins nous atteignons le sommet protégés par un effet de fœhn sur l’adret, nous serons dans les nuages côté nord. Nous goûtons notre plaisir en gardant un œil sur quelques nuages déjà bien gris. En descente nous ne perdons pas de temps car la navette n’attend pas. Dénivelé 1200m de montée et 1500m de descente et 19km. Temps de montée au sommet 2h45. Fx

Lire la suite...

dimanche 16 août 2020

Montée au Granon le 16 août 2020

B37BE6C9-6566-4ED8-B55A-733CC3B6E093.png, août 2020

Lire la suite...

vendredi 14 août 2020

Promenade et Ferrata Italie le 14 août 2020

0136D7D7-16A7-48AC-95DE-FCF65E6DCA96.jpeg, août 2020

Lire la suite...

mardi 11 août 2020

La Montagne de Lure le 11 Août 2020

79BFFA73-0653-43AC-A845-9E7D7E3EF626.jpeg, août 2020Seul avec VeliXe.79CDB773-2894-4659-9FEE-B80D397A48D0.png, août 2020 J’en ai marre des orages en montagne alors je file dans la vallée de la Durance ensoleillée toute la journée. Certes je subirai la chaleur jusqu’à 39° au retour à Peipin. Je monte par le versant nord ombragé seul au monde ou presque. Je dépasserai mon seul cycliste de l’année en arrivant au sommet. Quelle drôle de vallée avec sa rivière le Jabron sans eau. Tous les minis torrents de cette montagne sont également à sec. La montée longue est facile et entourée de feuillus, Alisiers blancs, Érables, Hêtres et plus haut quelques mélèzes. Sur l’autre versant il y a surtout des petits chênes. Au sommets les touristes nombreux sont montés côté sud par la grande route. La longue descente de St-Etienne-les-Orgues n’en finit pas. À Cruis je prends le sentier et retrouve mon ami cycliste du jour juste à la sortie et qui m’avait dépassé comme une flèche à la descente. Écrasé de soleil je fonce comme je peux vers mon point de départ. Un peu fénéant j’ai souvent utilisé le mode sport et consommé 600Wh. 80km en 4h.

vendredi 7 août 2020

Dévoluy et Pic de Bure le 7 août 2020

Une bavante attendue.7819B6BD-9E0C-4F7E-9E0E-98663071926A.png, août 2020

Lire la suite...

mercredi 5 août 2020

Le Thabor le 5 août 2020

Une des plus belles randonnées entre amis.8CA042B2-DE78-4E11-AE4B-BE9100092035.png, août 2020

Lire la suite...

- page 1 de 25