Montée au Galibier avant l'heure le1er juin 2018

Z_Velixe_Galibier_06_01_18__A.jpgJ’ignore si la période de mauvais temps est terminée mais ce matin un grand beau comme on l’aime ici. Il fait frais, quelques degrés tout de même, avec un soleil généreux. Je piaffe d’impatience dès 6h00 du matin. Et patatras rien ne va plus tout s’emmêle adieu la belle journée ensoleillée. Pas tout à fait tout se remet dans l’ordre et en début d’après-midi je retrouve mon ami cycliste. Il m’a attendu en roulant doucement comme il m’avait dit et moi j’ai dû pédaler comme une bête pour le rattraper. Nous montons au Galibier, bien sûr que l’on sait qu’il est fermé, où, on verra bien. Mais avant il faut finir la montée du Lautaret et s’assurer que l’estaminet 3⭐️⭐️⭐️ est ouvert pour la bière tout à l’heure. Avec l’altitude les cumulus gonflent, c’est presque toujours comme ça en montagne. Le vent est calme et favorable. M montre en métronome, et économise l’énergie électrique. Après mon départ trop brutal je trouve enfin mon rythme avec une allure raisonnable. De nombreux cyclistes gravissent le fameux col. 200m avant le Tunnel la dernière partie n’est pas dégagée. Tout en haut les déneigeuses à turbines projettent la neige en l’air en formant un arc en ciel. Juste au dessus les altos cumulus se délestent de leur surcharge. Un vêtement en plus, des photos et voilà nos dans la descente zigzagant à travers les coulées récentes descendues de l’adret. Au bar des vélos géants on déguste notre boisson préférée au soleil retrouvé. La descente agréable termine notre sortie du jour. Fx

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : https://velixe.fr/index.php?trackback/395

Fil des commentaires de ce billet