Jafferau 2805m le 19 septembre 2018

Z_Velixe_Jafferau_19_09_18_Mi.jpgZ_VeliXe_Jafferau_19_09_18_Fx.jpgZ_VeliXe_Jafferau_19_09_18_Trace.jpgL’été indien avant l’heure, on en profite pour grimper les plus hauts. Il fait à peine frais ce matin, quelques degrés au dessus de Zéro. Mais nous on attend que le soleil dégourdisse les cyclistes. Nous partons de la piste Decauville. Le départ se mérite et la rude montée nous réchauffe rapidement. Au premier fort, Forte Foen, des campeurs squattent l’ancienne forteresse puis un peu plus loin des ouvriers bardés de tuyaux canalisent un excès d’eau. Toujours trop près des quads et motos pétaradent et nous asphyxient. Un immense troupeau de vaches ruminantes décore le versant nord. Pendant ce temps nous on se fait botter les fesses par nos selles qui renvoient les chocs répétés des cailloux du mauvais chemin. On s’arrête souvent et cette fois c’est pour admirer le tunnel Saraceni. On a bien envie d’aller voir si l’on peut encore emprunter ce fameux tunnel. On passe le col Basset et par un sentier en balcon on arrive au pied de Jafferau qu’il faut bien gravir, alors on y va. Un diverticule inutile, quelques virages et voilà le cairn du sommet. Là-haut comme d’habitude toujours de nombreux touristes motorisés nous accueillent et nous félicitent. La vue est grandiose, Rochebrune, le Viso déjà bien embrouillé, les Écrins, Pelvoux, et tous les autres coté français puis l’Aiguille de Scolette, la Rognosa d’Etache, le Sommeiller, Ambin et bien d’autres. On traine un peu, tant pis pour les pâtes, elles attendront, en effet à 15h nous les dégustons. Dénivelé 1000m en 3h30 consommation 330Wh Fx

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : https://velixe.fr/index.php?trackback/433

Fil des commentaires de ce billet